Archives de
Étiquette : tomates cerise

Jarret de veau aux tomates cerise

Jarret de veau aux tomates cerise

Comme il semble que l’été ne va pas nous laisser tomber pour, au moins, quelques jours supplémentaires, j’ai dû piocher dans mes réserves de photos pour vous proposer ce jarret de veau aux tomates cerise. Comme d’habitude c’est un plat simple à réaliser et bien sur délicieux à condition d’utiliser des ingrédients de qualité. J’utilise ici des tomates fraîches, encore gorgées de soleil, et en hiver ces petits bocaux de tomates, nous ferons bien plaisir !

Jarret de veau aux  tomates cerise

Jarret de veau aux tomates cerise
Jarret de veau aux tomates cerise

Ingrédients: 4 morceaux de jarret de veau, 500 g de tomates cerise (ou un bocal de conserve maison), 1 gros oignon, 2 gousses d’ail, 2 à 3 feuilles de laurier, De l’origan séché,suivant votre goût, 1 verre de vin blanc, de l’huile d’olive, 30 g de beurre, de la farine, du sel et du poivre.

Entaillez la peau des morceaux de jarret à intervalles réguliers pour empêcher la viande à se contracter en cours de cuisson. Assaisonnez la viande avec du sel et du poivre, puis passez la dans la farine.

Faites brunir la viande des deux cotés dans le beurre à feu vif.

Emincez l’oignon et l’ail, lavez les tomates.

Enlevez la viande de la cocotte, jetez le beurre et remplacez la par un filet d’huile d’olive, puis faites revenir l’oignon et l’ail à feu moyen et sans laisser colorer. Mettez la viande dans la cocotte, si possible côte à côte et rajoutez-y tout les autres ingrédients et un verre d’eau.

Faites cuire le jarret de veau à découvert et dans un four préchauffé à 180°  pendant une bonne heure et demie en l’arrosant régulièrement de jus de cuisson. Rajoutez, si nécessaire,un peu d’eau en cours de cuisson. Vérifiez la cuisson de la viande, qui se mange bien cuite.

Ce jarret de veau n’est pas un osso buco, donc pas de gremolata, ce mélange d’ail,de persil et de zeste de citron ou d’orange.

Mais je triche un peu en rajoutant un zeste de citron et du persil haché en fin de cuisson.

Servez ce jarret au tomates avec du riz ou tout simplement du pain.

Bon appétit !

Conserve de tomates cerise

Conserve de tomates cerise

Mise en bocaux de tomates cerise
Mise en bocaux de tomates cerise

La saison des tomates cerises est pratiquement terminée.

Cette conserve se prépare en été et de préférence avec des tomates de pleine terre, mûries au soleil et au moment ou elles sont les moins chères.

Si vous en trouvez encore vous pouvez les mettre en conserve pour l’hiver prochain, sinon il vous faudra attendre l’été prochain. La recette des tomates cerise est plus simple que celle de la salsa di pomodoro d’un billet précédent, puisqu’il suffit de mettre des tomates cerises entières en bocaux accompagnées d’un peu de sel et éventuellement d’une feuille de basilic pour les amateurs. J’utilise de petits bocaux d’un demi-litre, ce qui est bien suffisant pour un plat destiné à 4 personnes. Ces tomates cerises s’utilisent pour égayer des plats de pâtes comme ces linguine aux crevettes et tomates cerise, des recettes de poisson comme pour cette dorade aux légumes du jardin Nous en avons préparés une vingtaine de bocaux, ce qui pour nous est amplement suffisant.

Je vous en donne quand même la recette, fort courte.

 

Conserve de tomates cerise

Bocaux de tomates cerise stérilisés
Bocaux de tomates cerise stérilisés

 

Pour un bocal d’un demi-litre

500 g de tomates cerise, 1 cuiller à café de sel, 1 feuille de basilic.

Lavez les tomates en éliminant celles qui vous paraissent impropre à la stérilisation.

Mettez les tomates en bocaux en les tassant fermement, ce n’est pas grave si certaines tomates se fendent. Si vous ne tassez pas les tomates fermement vous vous retrouverez avec des bocaux à moitié vides.

Rajoutez le sel et le basilic, fermez les bocaux que vous faites bouillir 1 heure dans de l’eau.

Laissez refroidir les bocaux dans l’eau, séchez-les et n’oubliez de les étiqueter.

Conservez les bocaux de tomates cerise au frais et à l’abri de la lumière.

Pâtes, tomates , crevettes

Pâtes, tomates , crevettes

Si cet été vous avez confectionné vos bocaux de tomates, voici le moment de les utiliser. Je vous propose donc un plat de pâtes aux crevettes et tomates cerise. Comme pour tout les plats simples il est vraiment primordial d’utiliser des ingrédients de qualité. Donc pour ce plat de pâtes, pas de crevettes d’eau douces issues de flaques boueuses du bout du monde et nourries aux antibiotiques, mais bien de belles grosses crevettes pêchées en mer. Je vous assure qu’elles existent encore!

En plus, c’est plus rapide à cuisiner que les ‘one pot pasta’ aux ingrédients bouillis, même s’il faut laver une poêle en plus d’une casserole!

Pâtes, tomates , crevettes

Pâtes, tomates , crevettes
Pâtes, tomates , crevettes

Ingrédients: 400 g de linguine, 1/2 kg de grosses crevettes fraiches, 1 oignon, 1 branche de céleri, une conserve de tomates cerise, 1 petit piment, 1/2 verre de vin blanc, 3 cuillers à potage d’huile d’olive, du sel et du poivre.

Émincez l’oignon, le céleri et l’ail.

Faites les revenir, mais sans les laisser colorer dans  l’huile d’olive.

Pelez les crevettes en gardant les têtes. Rajoutez les crevettes aux légumes et faites les sauver rapidement, les crevettes cuisent vite! Rajoutez le vin blanc et les tomates aux crevettes et continuez la cuisson pendant 2 minutes supplémentaires.

Conserves de tomates cerise
Conserves de tomates cerise

Entretemps vous aurez fait cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salée, suivant les instructions du fabricant.

Égouttez les pâtes et mélangez les immédiatement avec les crevettes et la sauce.

En principe les pâtes aux crustacées ou au poisson se servent sans fromage, mais si vous ne pouvez pas vous en passer, n’hésitez pas!

Pour les tomates en bocaux, suivez le lien, mais vous devrez attendre l’été prochain pour les confectionner.

Bon appétit!

Tagliatelle aux scampi, tomates cerise et roquette, sauce au safran

Tagliatelle aux scampi, tomates cerise et roquette, sauce au safran

Marché: 500 g de tagliatelle, 500 g de scampi, 1 bouquet de roquette, 200 g de tomates cerise, 2 dl de vin blanc, 2 échalotes émincées, 1 pincée de safran, 50 g de beurre, 2 cuillers à potage d’huile d’olive, sel et poivre.

Préparation: Pelez les scampi et enlevez le canal noir de dos des crustacés. Faites revenir les échalotes dans l’huile avec les carapaces des scampi. Rajoutez le vin blanc et faites cuire à feu doux pendant 10 minutes. Passez la sauce au chinois et remettez la sur le feu en rajoutant le safran. Laissez cuire à feu doux pendant encore 10 minutes. Faites sauter les tomates une minute dans une cuillerée d’huile Faites cuire rapidement les scampi dans une noix de beurre (max 2 minutes). Fouettez le beurre dans la sauce et assaisonnez avec du sel et du poivre et quelques gouttes de jus de citron. Servez immédiatement avec les pâtes cuites et égouttées. Mélangez la roquette aux pâtes.

Nouveau départ!

Nouveau départ!

Cela fait déjà trop longtemps que je n’avais plus rien posté sur ce blog, mais l’excuse que je pourrais invoquer, le manque de temps, n’est pas très convaincante. Quand même, nous avons été assez occupés, entre autre par la parution de deux livres dont nous sommes assez fiers, le premier, Menu Maison, a été traduit en français et devrait paraître incessamment chez Hachette sous le titre « cuisine de tous les jours. » Ce même livre paraitra en janvier prochain en Italie, et ce bien entendu en italien. Le second livre est un livre de pâtisserie, écrit par Livia, qui à paru cet été en Néerlandais chez Standaard Uitgeverij sous le titre « Het gezellige taartenboek ». Nous en espérons une traduction française pour bientôt.

Enfin nous avons passé l’été dans le sud de l’Italie, dont nous avons ramené un tas de nouvelles recettes et des photos. Aujourd’hui je vous propose une recette simple de tomates en bocaux. Presque chaque famille, dans le sud, fait annuellement une série de conserves pour passer l’hiver : conserves de tomates, salsa de tomates, figues séchées et autres, sans compter l’huile d’olive et même le parfois le vin. Mais ceci est une autre histoire et j’y reviendrais plus tard.

Conserves de tomates

Je vous donne les proportions pour un bocal d’un demi litre. Il est évident qu’en pratique on en fait beaucoup plus. Pour notre part nous avons stérilisé une cinquantaine de bocaux, ce qui devrait amplement nous suffire jusqu’à la récolte de l’année prochaine.

Il nous faut (pour un bocal) : ½ kg de tomates cerise, une cuiller à café de sel fin, une petite feuille de basilic.

Lavez les tomates, faites les bien égoutter et remplissez le bocal en tassant bien les tomates. Ce n’est pas grave si certaines éclatent. Rajoutez le sel et le basilic. Fermez bien les bocaux et faites les stériliser à l’eau bouillante pendant une bonne vingtaine de minutes. Laissez refroidir les bocaux lentement dans la casserole, essuyez les bocaux et n’oubliez surtout pas de les étiqueter.Ces tomates se cuisinent comme des tomates crues, faites en des sauces pour les pates, le poisson et certaines viandes étuvées.