Steak tartare

Pour bien commencer l'année je vous propose un plat bien de chez nous: Un steak tartare à la viande coupée au couteau, des frites maison, le tout accompagné d'une salade de chicons. Mais avant de vous en donner les recettes, je vous souhaite une année de vraie cuisine, une cuisine qui vous donnera du plaisir à la faire et surtout à partager ce plaisir avec d'autres. Manger ensemble doit continuer à faire partie de notre culture. Je vous souhaite de cuisiner des produits frais en essayant le plus possible d'éliminer certains produits industriels, tels que les…

Continuer la lecture

Steak béarnaise

De temps en temps nous présentons une recette classique sur ce blog . Aujourd'hui c'est le tour du steak avec frites et une sauce Béarnaise. Rien de bien compliqué, mais ce plat mérite de vraies frites et une véritable Béarnaise faite maison. Steak Béarnaise et frites Pour réaliser ce plat il nous faut: 4 beaux steaks bien épais de 200 g/pièce, 2 échalotes, 3 cuillers à potage de vinaigre de vin, 4 cuillers à potage de vin blanc, quelques branches d'estragon, 1 poignée de cerfeuil, 1 dizaine de grains de poivre écrasés, 2 jaunes d'oeufs, 200…

Continuer la lecture

Filet américain et frites

Le filet américain aux frites est un des plats nationaux en Belgique. Mieux connu en France sous le nom de steak tartare, bien que ce plat ne soit pas exactement pareil. Le filet américain contient de la mayonnaise,le steak tartare n'en contient pas. Ce plat ne peut réussir que si l'on n'utilise que des produits de première qualité, une bonne viande tel que le rumsteck, bien que souvent j'utilise un morceau de boeuf moins tendre mais avec plus de goût tel qu'un morceau de macreuse, de la mayonnaise faite maison, et bien sûr des frites parfaites.…

Continuer la lecture

Stylisme culinaire et frites

Quand on parle de stylisme culinaire, on s’imagine souvent un petit chimiste, parfois même un peu magicien et tricheur, qui à l’aide de fioles pleines de colorants et autres produits inavouables transforme un plat cuisiné en une merveille esthétique, mais immangeable. La réalité est, la plus part du temps, toute autre. Laissons de côté, pour l’instant, le stylisme culinaire de produits de l’alimentation industrielle et prenons l’exemple d’un plat simple destiné à être photographié pour la publication dans un magazine. Dans ce cas précis, l’image produite est un supplément à la recette publiée à côté de…

Continuer la lecture
Fermer le menu