Archives de
Tag: canards

Magrets de canard aux artichauts

Magrets de canard aux artichauts

Un petit avant-gout de printemps avec ce magret de canard aux artichauts et pommes de terre grenailles.

Depuis quelques semaines les petits artichauts violets ont fait leur apparition au marché, de même que les premières pommes de terre grenailles primeurs. Une bonne raison donc pour se débarrasser d’un certain blues hivernal!

J’aurais pu remplacer le magret de canard par une autre viande, du veau ou du boeuf auraient parfaitement faits l’affaire, mais les magrets étaient trop tentants.

Pour la cuisson des artichauts je vous renvoie vers une recette précédente de salade aux artichauts.

Magrets de canard aux artichauts

Magret de canard aux artichauts
Magret de canard aux artichauts

Ingrédients: 3 magrets de canard, 1 petit bouquet de 5 artichauts violets, 1 kg de pommes de terre grenailles, 0,5 dl de jus de cuisson des artichauts, 1 dl de vin blanc, du vinaigre balsamique, du sel et du poivre.

Entamez le graisse des magrets de canard en croisillons.

Faites cuire les magrets, coté peau pendant 10 minutes à feu moyen. Retournez les et continuez la cuisson, coté chair pour 5 minutes supplémentaires.

Sortez les magrets de la poêle, mettez les dans un plat à four, le coté graisse au dessus. Enfournez les magrets dans un four préchauffé à 180° pendant 15 minutes. Sortez les magrets du four et gardez les au chaud.

Faites cuire les pommes de terre dans la graisse de canard pendant une vingtaine de minutes, enlevez les de la poêle et gardez les au chaud avec les magrets.

Versez le vin blanc et la cuisson des artichauts dans la poêle et faites réduire ce jus de 2 tiers. Rajoutez du vinaigre balsamique à votre gout et assaisonnez la sauce avec du sel et du poivre.

Réchauffez les artichauts dans la sauce, coupez les magrets en fines tranches et accompagnez le tout de pommes de terre.

Encore quelques grains de fleur de sel sur les pommes de terre et  bon appétit!

Magrets de canard séchés

Magrets de canard séchés

Voici une recette simple à réaliser, mais qui demande un peu de patience avant de pouvoir en apprécier le résultat! Les magrets de canard se mangent tels quels à l’apéritif, coupés en fines tranches et feront merveilles dans vos salades et même vos potages. Et comme j’aime en  confire les cuisses, je préfère commencer la recette avec deux canards, et utiliser les carcasses pour en faire un bouillon bien parfumé.

Magrets de canard séchés

Magrets de canard séchés
Magrets de canard séchés

Pour réaliser cette recette il vous faut au minimum les deux magrets d’un canard bien gras. Vous utiliserez les cuisses et la carcasse du canard pour d’autres recettes

Pour deux magrets: 30 gr de gros sel, 10 baies de genévrier, 10 grains de poivre, Les feuilles de 2 branches de thym, 2 feuilles de laurier.

Concassez les baies de genévrier et le poivre dans un mortier. Rajoutez le sel, le thym et le laurier déchiré en petit morceaux. Partagez ce mélange sur le coté chair des magrets. Mettez les magrets l’un sur l’autre, coté peau vers l’extérieur. Mettez les dans un plats et déposez un poids dessus, puis gardez les au réfrigérateur pendant 24 heures.

Séparez les magrets, épongez-les avec du papier absorbant, puis emballez-les séparément dans un torchon propre. Faites les murir pendant minimum une semaine au réfrigérateur avant de les entamer.

Les quantités de sel et d’épices me conviennent parfaitement, mais rien ne vous empêche de varier les éléments de la salaison. Et bien sur il est toujours possible de fumer les magrets. Il faut alors les fumer 24 heures après la salaison et les faire sécher ensuite comme dans la recette.

Magret de canard, sauce au vin rouge

Magret de canard, sauce au vin rouge

Magret de canard, chicons braisé et sauce au vin rouge
Magret de canard, chicons braisé et sauce au vin rouge

Comme il semblerait que l’hiver, le vrai, avec du gel et même de la neige devrait atteindre nos régions ce weekend, je vous propose une recette de saison et rustique. Et c’est encore du canard, mais cette fois j’utilise des magrets de canard du commerce. Faites quand même attention à la qualité du produit, les magrets ‘Labels Rouge’ sont tout à fait satisfaisant. Je les prépare avec des chicons (endives pour les …) braisés et de grosses frite cuites dans la graisse des magrets.

J’aime beaucoup les chicons braisés amers, j’utilise des chicons cultivés en pleine terre, je n’enlève pas le petit cône du pied du légume et je les fait cuire longtemps et bien fondants. Il est évident que vous pouvez adapter la recette suivant vos goûts personnels.

Magrets de canards, sauce au vin rouge.

Commençons par les chicons (endives pour les…)

Il nous faut: 1 kg de chicons, le jus d’un demi-citron, 50 g de beurre, 1 cuiller à café de sucre sel et poivre.

Enlevez les éventuelles feuilles flétries des chicons. Lavez-les et disposez les côte à côte dans une casserole à fond épais. Partagez le beurre et le sucre sur les légumes, arrosez-les de jus de citron et assaisonnez les chicons avec du sel et du poivre. Rajoutez 1 dl d’eau et faites cuire les chicons pendant 35 minutes à feu doux et sous couvercle.

Vérifiez quand même de temps en temps le niveau de liquide dans la casserole, les chicons ne doivent pas brûler.

Enlevez le couvercle,  et montez le feu. Faites carameliser les chicons de tous les côtés et gardez les au chaud.

Continuons avec les magrets

3 magrets de canard, 1 demi-bouteille de vin rouge bien corsé, 1 cuiller à café de miel, 1 cuiller à café de thym frais, 30 g de beurre, sel et poivre.

Entaillez le coté peau des magrets en croisillons jusqu’à la viande. Faites les cuire à feu moyen, côte à côte pendant dix minutes côté peau, puis 5 minutes côté chair. Continuez la cuisson des magrets pendant 10 minutes, sous une feuille de d’aluminium, dans un four préchauffé à 160°, sortez les de la poêle et laissez les reposez pendant 10 minutes.

Versez la graisse de canard dans une poêle propre, elle servira à cuire les frites.

Déglacez la première poêle avec le vin rouge, rajoutez le miel et le thym et faites réduire de moitié. Montez la sauce avec un morceau de beurre frais et assaisonnez avec du sel et du poivre.

Puis les frites….

1 kg de pommes de terre, gros sel, graisse de cuisson des magrets

Pelez les pommes de terre, puis coupez-les en grosses frites.

Epongez les frites dans un torchon de cuisine puis faites les bien dorer dans la graisse pas trop chaude. Egouttez bien la graisse et saupoudrez les frites de gros sel;

Canard à l’orange

Canard à l’orange

Le canard à l’orange est un de ces plats ‘vedettes’ de nos parents qui, dans les années ’60 et ’70  du siècle dernier, était fièrement servi aux invités du samedi soir.

La recette classique est quand même un peu compliquée. Elle nécessite un caramel, un fond brun et d’autres techniques et ingrédients qui ralentissent la préparation du fameux canard à l’orange.

Pour la recette du canard à l’orange, un peu simplifiée, que je vous propose aujourd’hui je n’utilise que les cuisses du canard puisque j’ai utilisé les magrets pour les sécher. Mais je vous propose quand même une cuisson séparée de magrets laqués à l’orange qui seront servis rosés en compagnie des cuisses de canard braisées.

Canard à l’orange

Canard à l'orange
Canard à l’orange

Passons à la recette.

Il nous faut: 4 cuisses de canard, 3 oranges, 1 dl de vin blanc sec, 1 oignon, 1 cuiller à dessert de miel, 2 cuillers à potage de vinaigre de vin, 2 feuilles de laurier, un petit piment rouge épépiné, du sel et du poivre.

Faites revenir les cuisses de canard dans une cocotte sans matière grasse. Sortez les de la cocotte et remplacez les cuisses de canard par l’oignon émincé. Faites cuire en mélangeant dans la graisse rendue par les cuisses de canard sans les laisser colorer. Rajoutez les cuisses dans la cocotte et enfournez 1 heure dans un four préchauffé à 160°.

Entretemps, prélevez les zestes de 2 oranges et faites les blanchir pendant 3 minutes dans de l’eau froide et puis portée à  ébullition. Rafraichissez les zestes à l’eau froide et réservez-les.

Pelez 2 oranges à vif et séparez les quartiers à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Pressez le jus de la troisième orange et des restes de jus des oranges détaillées en quartier.

Vérifiez la cuisson des cuisses de canard et s’ils sont cuits, sortez les de la cocotte et gardez les au chaud, sinon reprenez la cuisson pendant quelques minutes.

Si la cocotte contient trop de graisse, il ne nous en faut qu’un fond, éliminez le surplus. Déglacez la cocotte au vin blanc et au vinaigre. Laissez cuire quelques minutes, puis rajoutez le piment entier, le miel et les feuilles de laurier.

Faites réduire d’un tiers, rajoutez les zestes et continuez la cuisson de la sauce pendant quelques minutes.

Montez éventuellement la sauce avec une noix de beurre, assaisonnez avec du sel et du poivre.

J’ai servi ce canard à l’orange avec une mousse de panais

Réchauffez les cuisses de canard dans la sauce et servez immédiatement.

Et voici la recette promise de magrets de canard laqués à l’orange.

Magrets de canard laqués à l’orange.

Il nous faut: les 4 magrets des canards utilisés dans la recette des cuisses de canard à l’orange, le jus d’une orange, 0,5 dl de vinaigre de vin, 1 cuiller à potage de miel, 1 petit piment rouge, du sel et du poivre.

Mélangez tous les éléments pour le glaçage des magrets de canard et portez à ébullition. Faites cuire pendant 3 minutes et laissez refroidir.

Entaillez la peau des magrets en croisillons jusqu’à la chair.

Faites cuire les magrets, coté peau,  dans une poêle sèche pendant 10 minutes. Retournez les magrets et faites cuire 5 minutes supplémentaires.

Retournez les magrets côté peau et badigeonnez la peau avec le glaçage à l’orange. Enfournez dans un four préchauffé à 160° pendant 10 minutes. Badigeonnez toutes les quelques minutes avec le glaçage à l’orange.

Sortez les magrets du four et laissez reposez 10 minutes avent de les couper en tranches.

Servez  les magrets séparément où alors ensemble avec les cuisses pour une tablée de 8 à 10 convives.

Les carcasses de canards peuvent servir pour un faire un bouillon ou un fond de canard.

Canard sauvage, cèpes et polenta

Canard sauvage, cèpes et polenta

Après un billet de (méchante!) humeur à propos d’un site parasite, il est temps de revenir au sujet principal de ce blog: la cuisine!

Je vous propose aujourd’hui un canard sauvage aux cèpes, polenta et brocoletti ou cime di rapa.  Ce plat  n’a rien de bien compliqué, est  peut-être un peu long à préparer mais les éléments principaux peuvent être cuisinés à l’avance et réchauffés au moment de servir.

Canard sauvage, cèpes et polenta

Canard sauvage, cèpes et polenta
Canard sauvage, cèpes et polenta

Ingrédients pour le canard et sa sauce: 2 canards sauvages, 4 échalotes, 2 carottes, 2 branches de céleri, 2 gousses d’ail, 3 dl de vin rouge, 10 g de farine, 3 à 4 feuilles de laurier, 10 baies de genévrier, 30 g de beurre, sel et poivre.

Pour la finition:  350 g de polenta, 500 g de cime di rapa, 250 g de cèpes 50 g de beurre, sel et poivre.

Pelez les échalotes et les carottes. Lavez le céleri. Coupez les légumes  en morceaux assez grossiers et mettez les dans un plat à four. Mettez les canards dans le plat et parsemez les de noix de beurre.

Enfournez les canards 40 minutes dans un four préchauffé à 180°.

Enlevez les canards du plat. Détachez en les magrets et les cuisses réservez les.

Hachez grossièrement les carcasses de canard, remettez les dans le plat et continuez la cuisson au four pour 10 minutes supplémentaires. Versez le contenu du plat dans une casserole et mélangez le avec la farine.

Rajoutez le vin rouge et portez  le tout à ébullition. Rajoutez le laurier et les baies de genévrier, puis juste assez d’eau pour couvrir les morceaux de carcasses. Faites cuire le bouillon de canard pendant 45 minutes à petit feu en écumant de temps en temps.

Passez le bouillon de canard au chinois et faites le réduire de moitié, afin d’obtenir un jus un peu dense et brillant. Mettez les morceaux de canards dans la sauce et réservez jusqu’au repas.

Vérifiez la cuisson du canard, il peuvent parfois rester assez coriaces, sinon continuez la cuisson dans la sauce pendant quelques minutes.

Coupez les bouts ligneux des cime di rapa et faites les blanchir 5 minutes dans de l’eau salée. Egouttez les.

Brossez les cèpes, coupez les en tranches et faites les sauter dans un noix de beurre. Assaisonnez les cèpes avec du sel et du poivre.

Réchauffez les morceaux de canard dans la sauce.

Préparez la polenta comme indiqué sur l’emballage et servez avec le canard, les cèpes et les cime di rapa. Arrosez le tout et copieusement avec la sauce.

Bon appétit !

Salade d’hiver aux pissenlits

Salade d’hiver aux pissenlits

Les pissenlits commencent à faire pointer le bout de leurs feuilles bien tendres. Les jeunes feuilles de pissenlits encore presque blanches sont délicieuses en salade et annoncent déjà le printemps.

Voici donc une salade d’hiver composée de betteraves, pommes de terre, grains de grenade et de magret de canard séché ‘maison’

Salade d’hiver aux pissenlits

Salade d'hiver aux pissenlits
Salade d’hiver aux pissenlits

Ingrédients: 1 belle botte de feuilles de pissenlits, 2 betteraves rouges cuites, 500 g de pommes de terre à chair ferme, 1 pamplemousse rouge, les grains d’une grenade, 1 magret de canard séché

Pour la vinaigrette:

Du jus de pamplemousse rouge, le jus d’un demi citron, 1 cuiller à café de moutarde, de l’huile d’olive, du sel et du poivre.

Faites cuire les betteraves, soit en suivant la recette du lien, soit tout simplement au four.

Faites cuire les pommes terre et laisser les refroidir.

Lavez les pissenlits. Pelez le pamplemousse à vif, puis détachez en les segments. Pressez le jus du reste du fruit pour la vinaigrette.

Mélangez  les ingrédients pour la vinaigrette.

Coupez les pommes de terre en gros dés, assaisonnez les avec du sel et faites les sauter dans de l’huile d’olive. Coupez les betteraves en gros dés.

Coupez le magret de canard séché en fines tranches.

Assemblez votre salade en mélangeant tous les ingrédients, y compris la vinaigrette.

Terrine de canard, confiture d’oignons

Terrine de canard, confiture d’oignons

Un petit air de fête, déjà avec cette terrine de canard et sa confiture d’oignons. La recette n’est pas compliquée, même s’il vous faudra exercer quelques jours de patience avant de la déguster, le temps de faire mûrir cette terrine de canard.

Terrine de canard, confiture d’oignons

Ingrédients: 1 beau canard de barbarie, 500 g de chair à saucisse, 1/2 ,litre de bouillon de canard, fait avec la carcasse du canard, 50 g de pistaches décortiquées, 3 cuillers à potage de cognac, 2 feuilles de gélatine, 1 cuiller à café de poudre de 5 épices, du sel et du poivre.

Pour le bouillon: La carcasse du canard, 3échalotes, 1 tige de céleri, 2 gousses d’ail, un bouquet garni, 1/2 petit piment.

Détachez les cuisses et les magrets du canard et réservez les au frais, de même que le foie. ( à défaut de foie de canard, un oeuf entier fera l’affaire)

Émincez les échalotes et l’ail, coupez la carotte et le céleri en morceaux.

Hachez grossièrement les ailes et la carcasse du canard. Faites les dorer à feu vif, rajoutez les légumes et continuez la cuisson pendant quelques minutes puis éliminez la graisse rendue. Versez un litre d’eau, rajoutez le thym, le piment  et le laurier et faites cuire le bouillon pendant 40 minutes à petit feu. Écumez régulièrement le bouillon pour éliminer les impuretés. Passez le bouillon au chinois et éliminez la graisse à sa surface.

Entretemps vous aurez fait tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Essorez les, puis faites les dissoudre dans le bouillon. Assaisonnez la gelée de canard avec du sel.

Passez la chair de canard et le foie au hachoir,  à grille moyenne, puis mélangez la à la chair à saucisse.

Hachez grossièrement les pistaches, Assaisonnez les viandes avec du sel, du poivre et les 5 épices. Versez le cognac dans la préparation, puis mélangez bien la farce.

Versez la farce de canard dans une terrine en tassant bien.

Faites cuire la terrine de canard une bonne heure dans un bain marie, dans un four préchauffé à 150°. Versez de la gelée dans la terrine, jusqu’à recouvrir la viande. Décorez avec quelques pistaches entières et faites refroidir la terrine de canard sous un poids. Conservez la terrine au réfrigérateur pendant au moins 24 heures avant de l’entamer et de la servir avec du pain et de la confiture d’oignons.

Confiture d’oignons

Ingrédients: 1 kg d’oignons, 50 g de beurre,150 g de sucre,  1/2 litre de vin rouge bien corsé, 1 dl de liqueur de cassis, du sel et du poivre.

Pelez et émincez finement les oignons.

Faites les revenir à feu doux dans le beurre en mélangeant fréquemment. Les oignons translucides et légèrement dorés, rajoutez le sucre, le vin rouge et la liqueur de cassis, continuez la cuisson pendant une bonne  heure à feu doux. Assaisonnez la confiture d’oignons avec du sel et du poivre.

Pour une confiture un peu acidulée, rajoutez quelques cuillères à potage de vinaigre de vin  à la confiture, en même temps que le vin rouge.

Canard confit aux lentilles

Canard confit aux lentilles

Avant de ce lancer dans des préparations de gibier, c’est pour la du mois, je vous propose une recette de canard confit aux lentilles.

Et comme je n’aime pas trop les cuisses de canard confites du commerce (du moins la plupart!), je vous donne en prime une recette pour confire vos cuisses de canard à la maison.

Si vous avez acheté un canard entier, utilisez les magrets pour une autre préparation, par exemple ce magret séché, et la carcasse servira à confectionner un merveilleux bouillon.

Canard confit aux lentilles

Canard confit aux lentilles
Canard confit aux lentilles

Ingrédients: 4 cuisses de canard confites, 200 g de lentilles, de préférences de petites lentilles vertes, 1 cuiller à potage de leur graisse, 1 oignon, 4 gousses d’ail, 4 feuilles de laurier, 1 cuiller à café de thym frais,  1 litre de bouillon de volaille, sel et poivre.

Lavez les lentilles et faites les tremper 1 heure dans de l’eau froide.

Emincez l’oignon et faites le revenir dans la graisse de canard avec les gousses d’ail entières et non pelées. Rajoutez les lentilles, le laurier, le thym et 1/2 litre de bouillon de volaille. Faites cuire les lentilles à feu doux, sous un couvercle pendant environ 20 minutes. Surveillez la cuisson et rajoutez si necéssaire du bouillon aux lentilles.

Faites dorer des deux côtés les cuisses de canard dans une poêle, égouttez le trop de graisse, et servez les avec les lentilles.

Cuisses de canard confites

Cuisses de canard confites
Cuisses de canard confites

Cuisses de canard, (aux minimum 4 pour que cela vaille la peine), du gros sel, 3 à 4 gousses d’ail, 1 cuiller à café de thym frais, un pot de graisse de canard.

Frottez les cuisses de canard de tout côté avec du sel.

Déposez les sur une grille dans un plat et recouvrez les avec du film alimentaire.

Laissez reposez les cuisses de canard pendant une nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, lavez les cuisses à l’eau courante et épongez les. déposez les cuisses de canard dans une casserole, rajoutez l’ail, le thym et la graisse de canard.

Faites cuire à feu doux pendant environ 2 heures en vérifiant la cuisson avec une aiguille. Les cuisses de canard confites doivent être bien cuites.

Mettez les cuisses de canard dans un bocal à fermeture hermétique et recouvrez les de graisse chaude. Fermez les bocaux et conservez le canard confit dans un endroit sombre et frais jusqu’à  sa consommation.

Bon appétit!

Tortellini aux canard

Tortellini aux canard

Je cuisine rarement un canard entier. Comme je préfère une cuisson à la poêle pour les magrets et une cuisson différente et plus longue pour les cuisses, je découpe volontiers le canard avant de le cuisiner.

Et comme il me reste la carcasse de canard, pourquoi ne pas en faire un bouillon ou un fond? Ce bouillon de canard fait partie de mes recettes de base que je conserve au congélateur, tout comme le bouillon de boeuf, le bouillon de poule ou le fumet de poisson.

Mais voici d’abord la recette des tortellini

Tortellini aux canard

la pâte: 100 g de farine 00, 1 gros oeuf, 1 cuiller à café d’huile d’olive, une pincée de sel.

Mélangez les ingrédients et pétrissez quelques minutes pour obtenir une pâte ferme, mais encore souple. Faites en une boule, puis laissez reposer la pâte au moins pendant une demi-heure, emballée dans une feuille de plastique alimentaire.

Divisez le pâte en deux morceaux et roulez-la le plus finement possible soit au rouleau à pâtisserie, soit à l’aide d’un laminoir à pâtes, en réglant l’appareil au cran le plus fin.

Coupez des carrés de 7 cm sur 7 cm, mettez une cuiller à café de farce au milieu, puis repliez le carré en forme de triangle. Mettez le triangle avec les pointe vers vous, autour d’un doigt, puis pincez les pointes ensemble en forme d’anneau.Déposez les tortellini dans in plat saupoudré d’un peu de farine, laissez les sécher un quart d’heure avant de les cuire.

La farce: 1 cuisse de canard, 1 échalote, 1 oeuf, 1 gousse d’ail, 2 cuillers à potage de persil feuille haché,  du sel et du poivre.

Emincez finement l’échalote et l’ail. Faites les revenir à feu doux dans un fond de beurre.

Enlevez la peau de la cuisse de canard et désossez-la. Hachez la viande et mélangez-la avec les autres ingrédients. Salez et poivrez.

Portez un litre de bouillon de canard à ébullition. Assaisonnez le bouillon avec du sel et du poivre. Emincez 100 g de pousse d’épinards. Faites cuire les tortellini pendant 3 à 4 minutes dans le bouillon, ou une minute après que tous les tortellini soient montés à la surface du bouillon. Faites cuire une minute supplémentaire avec les épinards.

Servez avec du parmesan fraichement râpé.

Le bouillon de canard

Ingrédients: une carcasse de canard, 2 oignons, 1 grosse carotte ou un panais, 1 tige de céleri, 1 poireau, 3 gousse d’ail, un bouquet garni composé de thym, laurier et de tiges de persil, 1 petit piment.

Lavez soigneusement l’intérieur de la carcasse de canard et hachez-la en morceaux. Lavez les légumes et pelez-les. Rassemblez tous les ingrédients dans une casserole et rajoutez 2 litre d’eau.

Portez à ébullition  en écumant régulièrement. Faites cuire à petit feu pendant une heure et demie, puis filtrez le bouillon et laissez le refroidir. Eliminez la couche de graisse, c’est plus facile après une nuit au réfrigérateur, puis portionnez d’après vos besoins et congelez le bouillon que vous n’emploierez pas immédiatement.

Canard sauvage et paksoi

Canard sauvage et paksoi

Avec le retour de l’automne les produits de la chasse sont à nouveau d’actualité.

Voici donc une recette de canard sauvage au paksoi. Le paksoi est un légume chinois, apparenté au choux chinois mais dont le goût se rapproche un peu de l’épinard.

Vous trouverez ce légume dans la plupart des épiceries asiatiques, mais on en trouve quand même dans certains supermarchés.

Canard sauvage au paksoi

Il nous faut: 2 canards sauvages, 700 g de paksoi, 1 gousse d’ail, 40 g de beurre, du sel et du poivre.

Et pour la sauce: 1 tige de céleri vert, 1 carotte, 1 échalote, 1 cuiller à potage de concentré de tomates, 2 dl de vin blanc, 1 gousse d’ail, 2 feuilles de laurier, une petite branche de thym, du sel et du poivre.

Salez et poivrez les canards, disposez les dans un plat. Partagez quelques flocons de beurre sur les canards et faites les rôtir 30 minutes dans un four préchauffé à 180°.

Coupez les cuisses et les poitrines des canards. Gardez-les au chaud sous une feuille de papier aluminium.

Hachez les carcasses de canard en morceaux, et faites les revenir dans le restant de beurre.

Mélangez les morceaux de carcasses aux légumes coupés en morceaux, le concentré de tomates le vin blanc et les éléments aromatiques. Rajoutez 1/2 litre d’eau et faites cuire le bouillon à feu doux pendant une trentaine de minutes.

Passez le bouillon de canard au chinois, dégraissez-le et faites le réduire à 2 dl. Montez alors la sauce au beurre et assaisonnez-la avec du sel et du poivre.

Faites sautez le paksoi bien lavé et éventuellement coupé en morceaux pendant quelques minutes dans un peu d’huile et l’ail émincé.

Réchauffez le canard dans la sauce, servez les poitrines de canard avec le paksoi et gardez les cuisses pour un second service.

Page 1 sur 2
1 2