Stylisme culinaire et frites

Quand on parle de stylisme culinaire, on s’imagine souvent un petit chimiste, parfois même un peu magicien et tricheur, qui à l’aide de fioles pleines de colorants et autres produits inavouables transforme un plat cuisiné en une merveille esthétique, mais immangeable.

La réalité est, la plus part du temps, toute autre.

Laissons de côté, pour l’instant, le stylisme culinaire de produits de l’alimentation industrielle et prenons l’exemple d’un plat simple destiné à être photographié pour la publication dans un magazine.

Dans ce cas précis, l’image produite est un supplément à la recette publiée à côté de la photo et procure quelques informations supplémentaires et visuelles au plat présenté. Ces informations peuvent être la représentation de la consistance d’une sauce, du degré de cuisson d’un légume ou d’une viande. Mais la fonction première de cette photo est toujours de présenter une image dynamique d’un plat et de donner envie au spectateur de le préparer et surtout de le manger.

Comme exemple, je vous propose une photo de frites et leur recette.

Sur l’image vous avez quelques frites, un peu de mayonnaise et quelques grains de sel. Les frites de la photo ont été préparées en suivant la recette, et sans tricher. D’ailleurs nous les avons mangées avec beaucoup de plaisir.

Frites

frites
frites

Mais voici la recette de ces frites, il vous faut :

2 kg de pommes de terre, de préférence un peu farineuses, type Bintjes, du sel et de l’huile de friture.

Pelez les pomme de terre, lavez-les et coupez-les en bâtonnets d’environ 7cm sur 0,7 cm, mais comme vous pouvez le voir sur l’image, ces dimensions ne sont pas trop contraignantes

Maintenant, séchez les frites dans un linge bien propre. Cuisez-les une première fois dans de l’huile préchauffée à 150°pendant quelques minutes : Le son un peu chantant produit par les frites indique la cuisson juste. Egouttez les frites et étalez-les dans un plat et laissez-les refroidir.

Montez la température de l’huile à 180° et faites dorer les frites pendant quelques minutes.

Cuisez les frites en petites quantité à la fois pour éviter la baisse de température trop brutale de l’huile

Le séchage des pommes de terre est vraiment important pour obtenir des frites bien croustilantes.

La graisse de rognon de boeuf est encore utilisée pour la cuisson des frites, mais l’odeur en est assez tenace et pas trop idéale dans un appartement, sans parler des risques de santé que représentent les graisse animales saturées

Par contre les frites cuites à la graisse d’oie sont un vrai délice !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu