Monétisation d’un site web

No votes yet.
Please wait...

Depuis quelques jours, je suis avec un certain étonnement une discussion entre blogueurs au sujet de la monétisation de blogs de cuisine.
Dans ce cas précis, et pour ceux qui l’ignorent encore, cela veut dire : gagner de l’argent au moyen de son site.
Pour cela il existe plusieurs méthodes que je ne veux pas détailler ici. D’autres l’ont fait ailleurs et fort bien. Voyez pour cela le blog de Papilles et Pupilles.
Mais mon étonnement vient surtout du fait que quelqu’un puisse gagner assez d’argent avec son blog de cuisine, et uniquement son blog, pour pouvoir en vivre. Surtout si l’on sait que la plupart de ces blogs génèrent quelques centaines de visiteurs par jour, et pour les plus fréquentés au plus quelques milliers. J’imagine que les revenus ne dépassent pas, pour la plupart des blogs, le prix de l’hébergement du site et peut-être un peu plus.
Un blog peut générer des revenus, mais alors de manière indirecte. La qualité de l’écriture, l’originalité des billets publiés peuvent être une raison d’être découvert par un éditeur de magazines ou de livres de cuisine, et de vous permettre de vivre de vos talents.

La question des billets sponsorisés, ou publireportages, est plus délicate. Le revenu immédiat peut être tentant, mais vous risquer de vous discréditer auprès de vos lecteurs. Cet argument est celui de la polémique entre Stephane de Cuisiner en ligne et Pascale Weeks de C’est moi qui l’ai fait.
Qui a raison, qui a tort ? Ce n’est pas à moi de trancher. Cette polémique a au moins le mérite d’essayer de cerner un problème.

Pour terminer ce billet sur une note un peu moins sérieuse, voici une recette de tartelettes aux légumes.

Tartelettes aux légumes et au fromage de chèvre

Tartelettes aux légumes et au fromage de chèvre
Tartelettes aux légumes et au fromage de chèvre

Pour la pâte, nous avons besoin de: 200 g de farine, 100 g de beurre, 2 cuillers à potage d’eau froide, une pincée de sel.

Tamisez la farine et rajoutez le sel et le beurre coupé en dés. Mélangez rapidement du bout des doigts jusqu’à obtenir un masse grumeleuse. Rajoutez l’eau et pétrissez rapidement. Formez une boule avec la pâte et faites la reposer au réfrigérateur pendant une heure. Etalez la pâte au rouleau à pâtisserie et coupez des cercles de pâtes d’une douzaine de cm de diamètre. Remplissez les alvéoles d’un moule à muffins, beurré et fariné, de ces cercles de pâtes. Mettez le moule au réfrigérateur pendant une demi-heure. Piquez la pâte avec une fourchette. Cuisez les fonds de tartelettes ‘à blanc’ dans un four préchauffé à 180° pendant 5 minutes, enlever la grenaille ou les haricots utilisés et continuer la cuisson pour cinq minutes supplémentaires.

Maintenant la garniture: 1 aubergine, 1 courgette, 3 tomates, 200 g de fromage de chèvre frais, du basilic, de l’huile d’olive, du sel et du poivre.

Coupez l’aubergine et la courgette en tranche d’un demi cm. Mettez les côte à côte sur une plaque à four. Badigeonnez les légumes d’un peu d’huile. Assaisonnez les de gros sel. Faites grillez les légumes pendant 8 minutes. Mondez et épépinez les tomates et faites les sécher 40 minutes dans un four préchauffé à 90°.

Remplissez, en couches les fonds de tartelettes avec les légumes grillés, les tomates et du fromage en rajoutant entre chaque couche un peu de basilic. Cuisez les tartelettes 5 minutes dans un four préchauffé à 180°

Print Friendly, PDF & Email

Related Post

No votes yet.
Please wait...

Cet article a 6 commentaires

  1. Avatar

    De toutes façons, même avec des activités rédactionnelles annexes rémunérées, cela ne fera quasiment jamais un vrai salaire…

  2. Avatar

    C’est justement mon argument. L’activité rédactionnelle est l’activité primaire et rémunérée. Le blog ne peut générer qu’un complément de revenus.

  3. Avatar

    La question 1ere n’etait pas la monetisation, mais l’hetique et la transparence des blogueurs visi a vis de leurs lecteurs.

    Peut etre sous estimez vous, la frequentation de certains blogs qui peuvent dépasser jusqua plus de 3000 VU par jour soit 100 000 par moi s et je ne parle pas des PV. Donc lorsque l’auteur d’un blog a saisi le fonctionnement de Google, il est simple d’augmenter son trafic (c’est ainsi que l’on devient influent, avec les links des autres autres).

    Si le blog amene a son auteur, des publications ou tout autres sources de revenus il n'y a pas de mal a cela. Certaines d'entre elles pigent pour Goosto ou Marmiton et quelques agences sur des dossiers de RP.

    Ce n’est pas ces activités que je dennonce, mais l’hetique de certains blogueurs qui n’hesitent pas a orienter leurs lecteurs vers des produits, alors qu’en OFF ils en pensent le contraire.

    Suite a cette ‘Affaire’ j’ai recu quelques mails de blogueurs qui ont reconnu qu’ils pensaient comme moi.

    Et pour aller plus loin, vous pouvez consulter la note d’MRY sur la remuneration du User Generated Content.

    Rien de plus.

  4. Avatar

    Nous sommes sur des blogs pas des sites, il n’y a aucun cout de dev, donc pour ce qui est de la rentabilisation, je peux vous assurez que l’on peut tres vite depasser les 1500 euros par mois voir plus en fonction des thematiques, a ca vient s’ajouter les piges ou autres publi et l’on arrive a avoir une affaire rentable. Mais rien encore une fois la remuneration n’est pas le probleme soulevé. Et je suis ravi de voir que nous avons la meme vision des choses.

    Je ne parle pas de votre blog, que je ne connaissais pas avant votre intervention.

    Vous avez raison de promouvoir la cuisine maison, c’est sans doute la meilleur.

    Pas de bouillons alors vous n’allez pas interesser Maggi 😉

    A bientot,

    S.

  5. Avatar

    Non, je ne sous estime pas la fréquentation de certains sites, je disais simplement qu’avec une fréquentation de quelques centaines, voire quelques milliers de visiteurs, il est est difficile de rentabliser un site. Quant aux problèmes d’éthiques, je suis entièrement d’accord avec vous. D’ailleurs vous verrez que sur mon blog, et sur le site, il n’est nulle part questions produits industriels. Nous essayons de promouvoir la cuisine ‘maison ‘. Nous n’employons même pas de bouillons en cubes.

  6. Avatar

    Le blog est un moyen de partager sa passion, c’est déjà pas mal. Et même si une mise à jour régulière demande beaucoup de temps, il ne faut effectivement pas compter en vivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu