Archives de
Catégorie : divers

Un verre de vin

Un verre de vin

Un verre de vin malencontreusement renversé sur mon vieux Macbook de 2011 a accéléré sa fin définitive, R.I.P. Heureusement, son remplacement c’est fait en relative douceur grâce à un dernier backup, et un grand merci à Time machine!

Me voici donc l’heureux propriétaire d’un nouveau Macbook et vu son prix quand même un rien indécent, j’espère qu’il me rendra service au moins aussi longtemps que son prédécesseur.

Mais voilà, plus de recettes depuis quelques temps.

Pourtant ces  petit choux-fleurs printaniers aux crevettes grises et leur vinaigrette à base de jus de crevette me font de l’oeil depuis la parution de cette recette il y a quelques années, époque ou mon ordinateur défunt était encore  presque neuf et fringant!

Choux-fleurs aux crevettes grises

Choux-fleurs aux crevettes grises
Choux-fleurs aux crevettes grises

Ingrédients: 4 petits choux-fleurs primeur, 1/2 kg de crevettes grises non épluchées, 200 g de salicorne.

Pour la vinaigrette: les épluchures des crevettes,1 branche de céleri, 1 oignon, 1 cuiller à potage de concentré de tomates, 2 dl de vin blanc, 2 feuilles de laurier, 1 branche de thym, 1 petit piment frais, Vinaigre de vin blanc suivant votre goût, huile d’olive, du sel et du poivre

Commençons par éplucher les crevettes. C’est un travail un peu fastidieux, mais un verre de vin près de la main fait des miracles.

Mettez les crevettes aux frigo, le temps de faire la vinaigrette.

Coupez l’oignon et le céleri en morceaux grossiers.

Nettoyez la salicorne, puis faites-la blanchir 2 minutes dans de l’eau bouillante. Egouttez la salicorne et rincez-la à l’eau froide.

Faites revenir les épluchures de crevettes dans un fond d’huile, puis rajoutez le concentré de tomates et les légumes. Continuez la cuisson pendant quelques minutes en mélangeant. régulièrement.

Rajoutez le vin blanc à la préparation et portez à ébullition. Faites bouillir à feu vif pendant quelques minutes.

Rajoutez 1 litre d’eau et les condiments à la préparation et faites cuire ce bouillon de crevettes à feu doux pendant vingt minutes.

Filtrez le bouillon de crevettes au chinois.

Gardez en 1/4 de litre pour la vinaigrette. Congelez le reste du bouillon de crevettes, il pourra être utilisé comme base pour une sauce, une soupe de poisson ou même un risotto.

Faites réduire le quart de litre de bouillon de crevettes jusqu’à un tiers.

Rajoutez-y du vinaigre suivant votre goût et assaisonnez avec du sel et du poivre. Laissez tiédir la sauce.

Faites bouillir les petits choux-fleurs pendant quelques minutes dans de l’eau légèrement salée, puis égouttez-les. Faites attention ces petits choux-fleurs cuisent vite!

Mettez les choux-fleurs sur un plat et parsemez les de crevettes et de salicorne.

Mixez la vinaigrette avec de l’huile d’olive.et servez-la avec les choux-fleurs aux crevettes

Repas de fête moléculaire

Repas de fête moléculaire

Un billet de 2008, c’était amusant comme tout à préparer, et à déguster. Evidemment tout ça date un peu, mais les produits se vendent encore. Et quel petit garçon n’a jamais joué au petit chimiste?

Comme promis, je vous laisse découvrir le repas préparé à l’aide du kit Sphérification Inverse imaginé par Albert y Ferran Adria du restaurant EL Bulli.
Les techniques utilisées pour ces plats ne sont pas trop compliquées et sont expliquées pour chaque recette.
Les images sont de Wout Hendrickx pour le Magazine Feeling du mois de décembre 2008, en vente en Néerlandais.

Le kit contient 5 produits sous forme de poudre:
ALGIN , à base d’algues, se dissous dans de l’eau. Le bain d’algin se charge de former une pellicule autour d’un liquide, voir nos billes de betteraves.
GLUCO, à base de sels de calcium, se mélange au ingrédients liquides et participe à la réaction en combinaison avec l’algin.
XANTANA, à base de maïs fermenté est un épaississant de liquides, aussi bien froids que chaud.
AGAR est extrait d’algues gélifiant. La gelée à base d’agar résiste à la chaleur.
LECITE, à base de lécithine de soja, s’utilise pour la formation de mousses légères.

Le kit contient en plus: 1 cuiller à mesurer le dosage des produits, 5 cuillers rondes permettant de former les perles et billes, une cuiller trouée pour récupérer les billes dans le bain d’algin et une seringue destinée à faire glisser un liquide les perles dans ce même bain.

Evitez l’usage d’eau calcaire pour votre bain d’algin, de même que pour vos bains de rinçages.
Gluco et Algin réagissent différemment en fonction de l’acidité et de la consistance des ingrédients utilisés. Adaptez donc vos dosages.

Billes de betterave rouge, crevettes grises et estragon

Billes de betterave rouge, crevettes grises et estragon
Billes de betterave rouge, crevettes grises et estragon

Bain d’Algin: 1/2 litre d’eau, 4 doses d’Algin.

Mixer, une par une les doses d’Algin dans l’eau. Faites reposer la solution pendant au mois 2 heures avant emploi.
Préparez un bol d’eau pour le rinçage de vos billes de betteraves.

Ingrédients: 2 dl de cuisson de betteraves rouges, quelques feuilles d’estragon hachées grossièrement, 250 g de crevettes grises, les épluchures et têtes de crevettes seront utilisées pour l’écume de crevettes.

Cuisson de betteraves rouges

Faites cuire 1 kg de betteraves rouges dans 2 litres d’eau, assaisonnée d’un jus de citron, 2 gousses d’ail, du sel et du poivre pendant 50 minutes.

Billes de betteraves

Mesurez 2 dl de cuisson de betteraves et laissez refroidir.
Mixez, une par une, 10 doses de Gluco dans la cuisson de betteraves refroidie et rectifiez l’assaisonnement avec du sel, du poivre et du jus de citron.
Filtrez le liquide et laissez le reposer pendant 2 heures.
Remplissez la cuiller de 5 ml de liquide de betteraves, faites glisser une crevette et un peu d’estragon dans le liquide et versez le contenu de la cuiller dans le bain D’Algin. Laissez les billes 2 minutes dans le bain et sortez-la avec la cuiller à trous. Rincez la bille dans de l’eau claire.
Conservez les billes de betteraves dans de la cuisson de betteraves, jusqu’à l’emploi et pour un maximum de 24 heures.

Ecume de crevettes

Ingrédients: les têtes et les queues de 250 g de crevettes, 1 tige de céleri vert, 1 oignon émincé, 1 gousse d’ail, 2 cl de Cognac, 1 cuiller à potage de concentré de tomates, 2 dl de vin blanc, 1 cuiller à potage d’huile d’olive, du poivre de Cayenne, du sel et du jus de citron.

Faites revenir le têtes de crevettes dans l’huile, rajoutez le céleri, l’oignon, l’ail et le concentré de tomates.
Verse le vin et le Cognac et faites bouillir pendant 3 minute. Versez alors 1/2 litre d’eau sur la préparation, assaisonnez avec le poivre de Cayenne et du sel. Faites cuire à feu doux pendant 20 minutes.
Filtrez le fumet de crevettes et laissez-le refroidir.
Mesurez 2 dl de fumet de crevettes et rajoutez le jus de citron, rectifiez l’assaisonnement avec du sel et du poivre.
Mixez la préparation avec 4 doses de Lecite et laissez reposer pendant quelques minutes.
Mixez la surface du liquide avec un mixeur à main de façon à créer de nombreuses bulles à la surface du liquide.
Récupérez l’écume à l’aide d’une cuiller.

Turbotin rôti à l’écume d’herbes

Turbotin rôti à l'écume d'herbes
Turbotin rôti à l’écume d’herbes

Ingrédients: 200 g de filets de turbotin, 4 pommes de terre Vitelottes, 1 cuiller à potage de farine, 50 g de beurre, sel et poivre.

Coupez le poisson en morceaux de 50 g.
Pelez les pommes de terre et coupez les en tranches d’un demi cm, dans le sens de la longueur.
Assaisonnez les pommes de terre avec du sel et du poivre et cuisez les, à la poêle, dans du beurre.
Assaisonnez le poisson avec du sel et du poivre, passez le côté peau dans de la farine Cuisez le poisson, côté peau, dans une poêle pendant 2 minutes. Terminez la cuisson dans un four préchauffé à 180° pendant 2 minutes supplémentaires.

Ecume d’herbes

ingrédients: 50 g de persil plat, 50 g d’épinards, 2 cuillers à potage de d’estragon, 2 cuillers à potage d’oseille rouge, 1 cuiller à potage de vinaigre de Xérès, sel et poivre.

Mixez les herbes en compagnie de quelques glaçons. Mélangez la purée d’herbes avec 1,5 dl d’eau glacée.
Passez la purée d(herbes au tamis fin en pressant bien tout le jus.
Assaisonnez avec de sel, du poivre et le vinaigre de Xérès.
Mixez 3 doses de Lecite dans le jus d’herbes.
Mixez en surface afin de former des bulles. Laissez reposer une minute et récoltez l’écume à l’aide d’une cuiller.

Pigeonneau, gelée de persil, espuma de pommes de terre

Pigeonneau, gelée de persil, espuma de pommes de terre
Pigeonneau, gelée de persil, espuma de pommes de terre

ingrédients: 2 pigeonneaux, 1 oignon, 2 branches de céleri, 1 poireau, 1 gousse d’ail, 1 feuille de laurier, 2 branches de thym, 1/2 demi-bouteille de vin rouge bien corsé, 60 g de beurre, 1 cuiller à potage d’huile, due sel et du poivre.

Faites la sauce un jour à l’avance.
Détachez les cuisse et coupez les poitrines des carcasses de pigeonneaux.
Réservez les au réfrigérateur. Hachez grossièrement les carcasses. Faites les dorer dans la moitié du beurre. Rajoutez les légumes coupés en morceaux, l’ail, le concentré de tomates et les aromates. Versez un litre dans la casserole et faites bouillir pendant 45 minutes, à feu doux.
Passez le bouillon au chinois, faites le réduire de moitié et rajoutez le vin.
Faites à nouveau réduire de moitié et laissez refroidir la sauce.
Mettez la sauce au réfrigérateur jusqu’à l’emploi.
Eliminez la graisse figée à la surface de la sauce.

Gelée de persil

Faites la gelée un jour à l’avance

ingrédients: 1 beau bouquet de persil plat, 5 doses d’Agar, du sel et du poivre.

Faites cuire le persil 3 minutes dans de l’eau salée.
Rincez-le à l’eau froide et faites en une purée à l’aide d’un mixeur.
Passez la purée au chinois. Rajoutez de l’eau afin d’obtenir 2,5 dl de jus de persil.
Chauffez le jus de persil et faites dissoudre l’Agar dans le jus. Assaisonnez avec du sel et du poivre.
Versez la gelée dans des moules et faites la prendre au réfrigérateur.

Espuma de pommes de terre

ingrédients: 250 g de pommes de terre, épluchées et coupées en dés, 2,5 dl de crème fleurette, 100 g de de jambon séché (Bayonne), 2 feuilles de gélatine,1 branchette de thym, sel et poivre.

Faites cuire les pommes de terre, l’ail, le thym et le jambon dans 4 cl d’eau.
Egouttez, mais gardez 3 cl de cuisson. Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide, et faites la dissoudre dans la cuisson de pommes de terre.
Mixez le tout, rajoutez la crème et passez la purée de pomme de terre au tamis fin.
Versez la purée (liquide) de pomme de terre dans un siphon.
Mettez le siphon sous pression avec deux cartouches de gaz et laissez refroidir à température ambiante.

En remplaçant la gélatine par 2 blancs d’oeufs, vous pouvez monter la température de l’espuma, en le chauffant au bain marie, à 70° C et donc le servir chaud

Faites sécher 50 g de jambon cru pendant 1 heure dans un four à 80° C, laissez refroidir et hachez le jambon séché en petits morceaux.
Saupoudrez l’espuma de pommes de terre de jambon séché.

Cuisson du pigeonneau

Faites chauffer la sauce, mixez 1/2 dose de Xantane dans la sauce, elle épaissiras et deviendra brillante.
Faites pocher les cuisses de pigeonneaux dans la sauce pendant 10 minutes.
Faites rôtir les poitrines des pigeonneaux dans du beurre en les gardant bien rosées.

Gelée de coings, perles de framboises et biscuits à la cannelle

Gelée de coings

Ingrédients: 1 kg de coings, (à défauts de coings faites une gelée de pommes en partant de 400 g de jus de pommes fraîches, puis suivez la recette), le jus d’un citron, 100 g de sucre, 4 doses d’Agar.

Gelée de coings, perles de framboises et biscuits à la cannelle
Gelée de coings, perles de framboises et biscuits à la cannelle

Coupez les coings, bien lavées, en fines tranches.
Recouvrez les d’eau et du jus de citron.
Faites cuire les coings à feu doux pendant 1 heure.
Passez le jus de cuisson à l’étamine.
Mesurez 400 g de jus de coings et portez à ébullition.
Mixez 4 doses d’agar dans le jus, versez la gelée dans des petites formes en silicone et laissez prendre la gelée au réfrigérateur.

Caviar de framboises

Faites un bain d’algin en mixant 4 doses d’Algin dans 1/2 litre d’eau.
Laissez reposer le bain pendant au moins deux heures.

ingrédients: 600 g de framboises surgelées, le jus d’un citron, 60 g de sucre, 8 doses de Gluco.

Faites dégeler les framboises, à feu doux, dans le jus de citron.
Filtrez le jus de framboise dans une étamine en pressant bien.
Faites dissoudre le sucre dans le jus de framboises.
Mixez, une par une, les 8 doses de Gluco dans le jus de framboises, suivi par 1 dose de Xantana.
Laissez reposez le jus de framboises pendant quelques heures.
Remplissez la seringue, fournie avec le kit de jus de framboises et faites glissez, une à une, des gouttes de jus dans le bain d’Algin.
Laissez prendre les billes pendant 2 minutes, retiez-les du bain à l’aide de la cuiller à trous fournie.
Rincez le caviar de framboises à l’eau claire.

Biscuits à la cannelle

ingrédients: 200 g de sucre impalpable, 15 g de farine, 1 blanc d’oeuf, 1 cuiller à café de cannelle en poudre.

Battez le blanc d’oeuf pendant quelques secondes pou le liquéfier.
Mélangez le blanc d’oeuf aux autres ingrédients.
Laissez reposer la pâte pendant quelques minutes.
Etalez des languettes de pâtes sur un tapis à four en silicone.
Faites cuire les biscuits pendant 2 minutes dans un four préchauffé à 180°.
Pliez les biscuits chauds à la forme souhaitée et laissez-les refroidir.

Sirop à la menthe

Mixez un bouquet de menthe fraîche avec 1 dl de sirop de canne.
Filtrez au chinois

Souhaits pour l’année qui vient

Souhaits pour l’année qui vient

  • Manger sain, c’est bien, mais il faut quand même que cela reste amusant.

  • D’abandonner les régimes ‘SANS’, sauf indications médicales.
  • De ne pas promouvoir les plats ‘SANS’ gluten, ‘SANS’ lactose, ‘SANS’…. tout et rien, sous prétexte de régime amaigrissant. Les seuls régimes qui marchent sont ceux qui contrôlent le nombre de calories, style Weight Watchers.
  • De ne pas promouvoir  de régimes ineptes tels que LCHF (Low Carb, High Fat) qui ne marchent pas. Rappelez vous Atkins et autres gourous d’un passé pas si lointain.
  • D’oublier les débilités tels que le régime paléo.
  • De ne pas obliger vos enfants à manger végétalien.
  • De ne pas acheter de viandes, volailles et poissons issus  d’une agriculture industrialisée.
  • D’abandonner les produits ‘lights’, les bouillons cubes et autres plats congelés tels que pizzas et lasagnes industrielles.

Et pour rester positif:

  • Spaghetti à la Norma,
    Spaghetti à la Norma,

    Mangez et buvez ce qui vous fait plaisir, en ne tenant surtout pas compte de mon ton pontifiant.

  • Beaucoup de plaisir en cuisinant.
  • Autant de plaisir à manger, et à surtout à partager ce que vous aurez préparé.
  • D’acheter des produits de saison et de production locale.
  • Et surtout, de ne pas vous prendre, ni vous, ni votre cuisine, trop au sérieux !

Et pour me faire pardonner mon ton un rien moralisateur, voici un lien vers une recette de fête, végétarienne, pour vos papilles mises à mal par le réveillon de Noël et celui à venir en fin de semaine.

Spaghetti à la Norma, aux aubergines frites.

Bon appétit et bonne année !

Recettes de fêtes

Recettes de fêtes

Il est presque temps de penser à nos repas de fêtes pour la fin d’année. Et comme d’habitude je n’y pas encore pensé. Alors, je vous propose un petit récapitulatif de recettes de fêtes déjà publiées en attendant de nouvelles publications.

Bouchées apéritives

Originale et bon marché la farinata de pois chiche.

Un flan au légumes, à préparer à l’avance.

Des rouleaux de printemps aux crevettes

 

Un apéritif sans alcool, le consommé de tomates 

Des blinis aux caviar de saumon

Entrées et potages

Une salade de chicons et crevettes grises

Un potage de Noël italien, passatelli in brodo

Un velouté de chicons et couteaux de mer

Une salade de homard et salsifis

Une terrine de canard et confiture d’oignons

Des coquilles st-jacques aux chicons

Encore un velouté, céleri rave et jambon séché

Une salade aux algues et saumon fumé

Pour remplacer le foie gras, un parfait de foies de volailles

Quand même du foie gras au chou rouge confit

Et des huitres à la vinaigrette à presque japonaise

 

Plats de résistance

Un Canard sauvage aux cèpes et à la polenta. à défaut de cèpes, utilisez d’autres champignons.

Un rôti de chevreuil et légumes racines au four

Un ragout de chevreuil, poires aux vin blanc

Un plat exotique, une poitrine de porc aux 5 épices

Un Magret de canard, sauce au vin rouge

Un canard à l’orange, un classique des années ’70

Encore un magret, mais au pamplemousse et une crème de panais

Pour les adeptes de texturas,un repas de fête entier, de l’entrée au dessert

Un peu de poisson avec cette sole aux coques

Desserts

Un sorbet au chocolat amer et au poivre

Je vous promet des desserts facile avant le 15 décembre !

Il reste bien entendu encore beaucoup de recette sur le blog de Food & Styling, servez vous!

 

Concentré de tomates maison

Concentré de tomates maison

Pour terminer une série de recettes à base de tomates, pas de recette mais une anecdote.

À l’occasion d’une promenade dans le Salento, nous avons rencontré cette gentille dame préparant son concentré de tomates maison. Elle nous a expliqué comment transformer de la salsa di pomodoro classique en un concentré de tomates destiné aux sandwichs que ses fils emportaient au travail.

Avouez que cela change des tartines au Nutella, ou au beurre de cacahouètes!

Le procédé est simple: verser de la salsa de tomates dans de grandes assiettes plates, les mettre en plein soleil, mélanger la mixture de temps en temps en attendant le degré de concentration désiré.

Je ne vous donne pas la recette, qui n’est certainement pas à mettre en oeuvre, ni à conseiller  dans nos contrées plus nordiques, sans parler des problèmes d’hygiène alimentaire, causés par de nombreux insectes !

Ce billet est le dernier de la saison d’été.

Les premiers produits automnales font leur apparition sur les marchés, autant en profiter!

Chutney de figues

Chutney de figues

Après une plus ou moins longue trêve estivale je reprends la publication de billets sur ce blog.

Et comme c’est toujours l’été voici une recette de chutney aux figues, un condiment aigre doux qui fait merveille en accompagnement de viandes froides, de charcuteries et même de fromages.

Chutney de figues

Ingrédients:  1 kg de figues, 200 g de sucre, 2 dl de vinaigre de vin, 2 cm de racine de gingembre, 1 cuiller à café de sel, 1 petit piment vert.

Coupez les figues, lavées mais non pelées, en quartiers. Râpez le gingembre et émincez finement le piment vert. Versez tous les ingrédients dans une casserole à fond épais et laissez mariner pendant quelques heures.

Portez le chutney à ébullition et faites le cuire en mélangeant régulièrement pendant une demi-heure.

Versez le chutney chaud dans des bocaux bien propre, fermez les et laissez les refroidir en retournant les pots de chutney à l’envers.

Conservez le chutney de figues à l’abri de la lumière pendant au moins 2 semaines avant de le consommer. Sachez que ce chutney aux figues se bonifie en murissant et sera encore meilleur après 2 mois de repos.

Et pour ceux d’entre nous qui aiment les condiments bien épicés, n’hésitez pas à augmenter la quantité de piments verts.

Bon appétit!

Copyright info

Copyright info

Food & Styling: Copyright Nederlands

Wij besteden veel zorg aan de creatie en het onderhoud van deze website. De teksten, tekeningen, foto’s, films, lay-out, beelden, data, databanken, benamingen, handels- en domeinnamen, merken, logo’s en alle andere bestanddelen -van welke aard ook- van deze site zijn beschermd door intellectuele rechten en zijn eigendom van Food & Styling of van derden. Het gebruik, kopieren, vertalen, bewerken, wijzigingen, verspreiden van het geheel of van een gedeelte van deze site, in welke vorm of op welke manier dan ook, zijn verboden, tenzij de voorafgaande schriftelijke toestemming van de eigenaar van het desbetreffende intellectuele recht is bekomen. Elke inbreuk op dergelijke intellectuele rechten kan leiden tot burgerrechtelijke of strafrechtelijke vervolging

Food & Styling: Copyright Français

Food & Styling apporte le plus grand soin à la création et à l’entretien de son site web. Les textes, dessins, photos, films, lay-out, images, data, bases de données, noms, dénominations commerciales et noms de domaine, marques, logos et autres éléments de quelque nature que ce soit de ce site sont protégés par des droits intelectuels et sont la propriété de Food & Styling ou de tiers. L’utilisation, le copie, la traduction , l’adaptation, la modification, la diffusion de tout ou partie de ce site, sous quelque forme que ce soit est prohibée, sauf accord écrit préalable du titulaire de ces droits. Toute infraction à de tels droits intellectuels peut donner lieu à des poursuites civiles et pénales.

Sorbet à la tomate et au basilic

Sorbet à la tomate et au basilic

Sorbet à la tomate et au basilic

Marché: 750 g de tomates, pelées et épépinées, 1 branche de céleri blanc,2 tomates séchées le jus d’un demi citron, 1 tasse de basilic, sel et poivre.

Préparation: Passez les tomates au mixer avec le céleri, le jus de citron et le blanc d’œuf. Passez la purée de tomates aux chinois Rajoutez le basilic émincé, et les tomates séchées coupées en petits dés. Assaisonnez avec suffisamment de sel et de poivre du moulin. Faites glacer dans une sorbetière.

Notre conseil: mettez le mélange de tomates dans une boite en plastique alimentaire, mettez au congélateur et remuez régulièrement à la fourchette pour empêcher une cristallisation trop rapide.

Cette recette a été retravaillée et est publiée ici, avec une photo

Pain au levain

Pain au levain

Il y a déjà pas mal de temps et après avoir lu le livre  ‘The Man Who Ate Everything’ de Jeffrey Steingarten, j’avais essayé de faire un levain naturel. Et tout comme l’auteur précité les débuts ont été catastrophiques: le premier levain a pourri, les suivants étaient trop acides et surtout le pain cuit à base de ce levain était pratiquement immangeable.

Mais la tentation de faire un bon pain au levain naturel  était trop forte et après quelques recherches sur le net je m’y suis remis.

Et voici le résultat!

Le levain

J’ai commencé par acheter de la farine bio T65. J’ai fait tremper une petite poignée de raisins secs dans 250 g d’eau filtrée pendant 3 jours. Une fois l’eau filtrée, je l’ai mélangée avec 250 g de farine et au bout de 2 jours le miracle c’est produit. La mixture a commencé à faire des bulles, a doublé de volume et avais une bonne odeur un rien acidulée.

Mon chef était né!

Pendant quelques jours j’ai nourri le chef en remplacent tout les jours la moitié du levain par un mélange égal de farine et d’eau.

Puis est venu le temps de cuire mon premier pain.

Dire que ça a été une réussite immédiate serait mentir. Mais après avoir expérimenté avec des temps de pétrissage et de levage différent, la qualité du pain a évolué et au 5° ou 6° essai et en voici le résultat.

Le pain au levain naturel

Le pain sent bon, a une croûte bien croustillante et une mie assez aérée, bien que ce dernier point mérite quelques recherches et essais supplémentaires.

La recette du pain au levain naturel maison

Après avoir nourri mon chef (200 g) avec 100 g de farine et 100 g d’eau, j’attends environ 3 à 4 heures, le temps qu’il gonfle plus au moins d’un tiers.

Je pèse consciencieusement 500 g de farine bio T65, 14 g de sel, et 285 g d’eau filtrée.

Je mélange 150 g de levain avec l’eau, la farine avec le sel, puis je verse le levain dans la farine.

Je pétris à la main la pâte pendant 15 minutes. La pâte devient souple et ne colle plus aux mains.

La boule de pâte est alors mise dans un saladier recouvert d’un torchon mouillé, puis placé dans une caisse en bois, sur un radiateur (il fait froid pour le moment!)

Après 2 à 3 heures de repos, la pâte c’est un rien étalée et a gonflé d’un tiers.

J’étale la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, puis je la plie sur elle-même et je recommence l’opération au moins 8 fois.

La boule de pâte obtenue est alors délicatement déposée dans un paneton bien fariné.

Le paneton retourne dans sa caisse en bois, sous son torchon mouillé.

Et 5 à 6 heures plus tard, la pâte a doublé de volume.

Il est alors temps de préchauffer le four à 240°, puis de retourner délicatement le paneton sur un plaque, de l’inciser plusieurs fois à l’aide d’une lame de rasoir, puis de l’enfourner en compagnie d’un récipient contenant de l’eau bouillante. Un verre d’eau jeté directement dans le four procure une belle buée.

Dix minutes plus tard, je baisse la température à 220° et je recommence le jet d’eau directement dans le four.

Une demi-heure plus tard, le pain est cuit, sorti du four et mis à refroidir sur une grille.

Le plus difficile est alors d’attendre que le pain refroidisse pour pouvoir le couper et le goûter.

Confiture de prunelles

Confiture de prunelles

Confiture de prunelles sauvages
Confiture de prunelles sauvages

 

 

 

La prunelle, ce petit fruit sauvage me fascine depuis toujours. Sa couleur, d’un bleu éclatant, y est certainement pour quelque chose. Pratiquement immangeable cru de par son goût plutôt amer et astringent, il se prête volontiers à la confection d’alcools et de confitures. Le goût amer de la prunelle s’adoucit d’ailleurs après les premières gelées. Un court séjour au congélateur donne d’ailleurs le même résultat.

Voici donc une recette de confiture de prunelles qui par son goût un peu sauvage se mange non seulement comme une confiture classique, mais agrémente aussi agréablement certaines sauces tels que certains plats de gibier.

Confiture de prunelles

Lavez les prunelles et mettez-les au congélateur pendant 48 heures. Portez les fruits à ébullition dans un fond d’eau. Laissez cuire en remuant pendant une dizaine de minutes.

Eliminez le noyaux, pesez les fruits et remettez les à cuire avec la moitié de leurs poids en sucre pendant une demi-heure supplémentaire. Mettez en pots.

C’est tout pour la recette de base, mais les variations sont nombreuses. Pourquoi ne pas rajouter une épice comme la cannelle, de la badiane, clou de girofle ou du poivre? Où mélanger la prunelle avec d’autres fruits? C’est à vous d’expérimenter suivant vos goûts!

photo: Food & Styling

Page 1 sur 2
1 2