Archives de
Category: Desserts

Gateau au chocolat, fruits rouges

Gateau au chocolat, fruits rouges

Ce blog vient de fêter ses dix ans d’existence. Temps donc pour un gateau au chocolat, un rien décadent, bourré de chocolat et de fruits rouges, encore hors saison, mais pour une fois…, Et même les analphabètes de la patisserie, tels que moi, peuvent réussir ce gâteau.

Gateau au chocolat, fruits rouges

Gateau au chocolat, fruits rouges
Gateau au chocolat, fruits rouges

Ingredients: 120 g de chocolat noir, 75 g de beurre (à température ambiante), 50 g de sucre, 4 oeufs, 1 c à s de cacao, 50 g de farine fermentante,125 g de framboises, 500 g de fraises, 1 dl de crème liquide, de la gelée de groseilles rouge.

Pour la ganache: 100 g de chocolat noir, 25 g de beurre

Faites fondre le chocolat dans un bain-marie.

Battez le sucre et le beurre en crème.

Mélangez les jaunes d’oeufs, un à un dans la crème au beurre.

Rajoutez le chocolat fondu, le cacao et la farine.

Battez les blancs d’oeufs en neige, et mélangez les délicatement, en deux fois,  à la pâte.

Versez la pâte dans un moule à gâteau beurré et fariné et faites cuire le biscuit pendant 45 minutes dans un four préchauffé à 175°.

Laissez refroidir le biscuit au chocolat et coupez le horizontalement  en deux parts égales.

Battez la crème en chantilly.

Tartinez une moitié du biscuit de gelée de groseilles, puis de chantilly.

Partagez les fraises sur la chantilly.

Tartinez le seconde moitié du biscuit au chocolat de gelée de groseilles rouge et coiffé en les fraises.

Faites fondre le chocolat pour la ganache au bain-marie, mélangez le au beurre. Versez cette ganache sur le gâteau.

Décorez le gâteau avec les framboises.

Amusez vous bien et bon appétit !

Biscuits croquants au chocolat

Biscuits croquants au chocolat

Pour mettre un peu d’ambiance festive sur notre blog, je vous propose une recette de biscuits croquants au chocolat. La photo est sans doute un peu ‘trop’, mais j’avais envie d’essayer ce drapé rouge !

Comme d’habitude la recette de ces biscuits est simple. Mais le résultat est garanti.  Faites en donc assez, ils disparaissent très vite.

Biscuits croquants au chocolat

Biscuits croquants au chocolat
Biscuits croquants au chocolat

Ingrédients (pour une trentaine de biscuits) : 125 g de beurre mou, 100 g de sucre, 50 g de sucre roux, 1 oeuf, 200 g de chocolat noir, 150 g de farine, 1 cuiller à café de poudre lever, 1 bonne pincée de sel.

Préchauffez le four à 175°

Déposez une feuille de papier cuisson sur une plaque à four. Battez le beurre et les 2 sortes de sucre en crème. Mélangez l’oeuf entier à cette crème.

Hachez le chocolat en petits morceaux. Mélangez le chocolat, la poudre à lever et la farine à la crème au beurre.

Déposez la pâte en petits sur votre feuille de papier à cuisson en respectant un espace de 5 cm.

Enfournez et faites cuire les biscuits pendant une douzaine de minutes.

Les biscuits deviendront bien croquants, une fois refroidis.

Amusez vous bien et bon appétit !

 

Christmas pudding

Christmas pudding

Il est encore temps de préparer le très classique Christmas pudding, ce dessert de Noël anglais qui d’après la tradition se préparait en automne et était conservé jusqu’à Noël sous une épaisse couche de saindoux. Nous avons remplacé le saindoux par du beurre, quand même un peu plus digeste, mais avons respecté la tradition de la double cuisson à la vapeur. Une première cuisson à la préparation et une seconde au moment de servir.

Christmas pudding

Christmas pudding
Christmas pudding

Ingrédients: 200 g de raisins de Corinthe, ou un mélange de raisins secs, 75 g d’abricots séchés, 75 g de dattes, 75 g d’airelles séchées, 75 g de d’écorce d’orange confite, 75 g de gingembre confit, 75 g de cerises confites, 75 g d’amandes, 2 cuillers à potage de mélasse ou de Golden syrup, 0,5 dl de rhum, 100 g de beurre, 75 g de sucre, 3 oeufs, 25 g de farine, 100 g de mie de pain, 1 cuiller à café de poudre à lever, Le jus de 2 oranges, 2 cuillers à soupe de sirop de gingembre, Le zeste d’un citron et d’une orange, de la cannelle, noix de muscade, poivre.

Mélangez les fruits secs et confit à la mèlasse et au rhum. Laisser reposer une nuit.

Battez le beurre et le sucre  en crème. Battez les oeufs en tiers et mélangez les, peu à peu, au mélange au beurre.

Rajoutez alors la farine, la mie de pain et la poudre à lever.

Mélangez les fruits confits à la pâte, puis tous les autres ingrédients restants.

Versez la pâte dans un moule à charlotte beurré et fariné. Fermez semoule hermétiquement avec du papier aluminium, serré avec de la ficelle de cuisine. Mettez le moule, sur une grille dans une casserole au 3/4 remplie d’eau. Faites cuire le Christmas pudding pendant au moins 3 heures à feu moyen. Faites refroidir le pudding et gardez le au frais.

Refaites le cuire de la même manière pendant 1 heure avant  de le servir.

Faites flamber le Christmas pudding, à table, avec du rhum et servez le  avec de la crème anglaise.

Bon appétit !

Tartelettes aux mirabelles

Tartelettes aux mirabelles

De petites tartelettes aux mirabelles pour un goûter un peu gourmand. La quantité de pâte est peut-être un trop grande pour vos moules, mais la pâte se conserve volontiers  un jour ou deux au réfrigérateur.

Sinon, faites en plus !

Et comme d’habitude, si vous n’avez aucune envie de vous salir les mains ni votre cuisine, différentes sortes de pâtes à tartes se vendent toutes faites et prêtes l’emploi.

Tartelettes aux mirabelles

Tartelettes aux mirabelles
Tartelettes aux mirabelles

Ingrédients: 250 g de farine, 125 de beurre bien froid, 2 jaunes d’oeufs, 4 cuillers à potage d’eau froide, 1 pincée de sel.

750 g de mirabelles, 4 cuillers à potage de sucre

Tamisez la farine et le sel dans un grand bol. Coupez le beurre en petits morceaux et mélangez le rapidement, du bouts des doigts, avec la farine, jusqu’à obtenir une masse bien grumeleuse.

Rajoutez les jaunes d’oeufs et l’eau, puis pétrissez rapidement la pâte en boule. Enveloppez la pâte de film alimentaire et laissez la reposer au moins une demi-heure au réfrigérateur.

Étalez la pâte au rouleau à patisserie et mettez la dans  de petits moules à tartelettes  (10à 12 cm) beurrés et farinés. Faite cuire les fonds de tartelettes ‘à blanc’ dans un four préchauffé à 180° pendant 10 minutes, enlevez le papier sulfurisé et les billes d’argile, puis continuez la cuisson pendant 5 minutes supplémentaires. Laissez refroidir les fonds de tartelettes dans leurs moules.

Mélangez 2 cuillers à potage de farine ou de poudre d’amandes avec 2 cuillers à potage de sucre et saupoudrez les fonds de tarte avec ce mélange.

Lavez les mirabelles, coupez les en deux et enlevez les noyaux.

Partagez les mirabelles dans les fonds de tartelettes, saupoudrez-les de sucre.

Enfournez les tartelettes pendant 15 minutes dans un four préchauffé à 180°.

Pour une jolie finition, saupoudrez les tartelettes refroidies d’une fine couche de sucre glace que vous ferez fondre à l’aide d’une torche à gaz.

 

Tarte aux prunes

Tarte aux prunes

Tarte aux prunes
Tarte aux prunes

Une tarte aux fruits de saison, cette  tarte aux prunes. la tarte, photographiée à sa sortie du four ne paye pas trop de mine, mais  ne vous y trompez pas, elle est délicieuse ! Pas de prunes? Aucun problème, garnissez le fond de tarte avec des abricots, des pêches ou même des pommes ou des poires.

Et vous êtes pressé ou tout simplement un rien paresseux, sachez que vous pouvez acheter des pâtes à tartes toutes faites.

Tarte aux prunes

La pâte: 180 g de farine, 90 g de beurre, 5 cuillers à potage d’eau glacée, une pincée de sel.

1 kg de prunes, 2 cuillers à potage de sucre, 2 cuillers à potage de poudre d’amandes.

Tamisez la farine et le sel.

Coupez le beurre froid en petits dés et mélangez le rapidement, du bout des doigts avec la farine jusqu’à obtenir une masse grumeleuse.

Ajoutez l’eau glacée et pétrissez rapidement la pâte en boule.

Emballez la boule de pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer 1/2 heure au réfrigérateur.

Étalez la  pâte au rouleau et mettez la dans un moule à tarte beurré et fariné.

Lavez les prunes, coupez les en quartiers en éliminant les noyaux.

Mélangez le sucre et la poudre d’amandes et versez le mélange sur votre fond de tarte. Disposez les quartiers de prunes sur le mélange sucre-amandes et enfournez la tarte dans un four préchauffé à 180° pendant 35 minutes.

Retournez les quartiers de prunes et continuez la cuisson pour dix minutes supplémentaires.

Bon appétit !

Et voila, une nouvelle recette publiée en espérant que les mesures prises pour empêcher un site douteux  de ‘pomper’ nos recettes soient efficaces.

Et pour en savoir plus à ce sujet, lisez le billet de Philou sur son blog ‘Un cuisinier chez vous‘.

Bonne lecture!

Mise à jour : (9 août)

À peine quelques heures après la publication de ce billet j’ai retrouvé la photo de ce billet sur Recette.land, ce site qui ce prend pour un moteur de recherche.

Pourtant aucun moteur de recherche ‘authentique’ ne publie de pages entières de sites sous iframe, ni de photos en résolution originale sans autorisation, ce qui serait en contravention par rapport aux lois sur les droits d’auteurs.

Pourtant Recette.Land s’arroge ce droit !

Ce site se targue avec fierté de publier plus de 500 000 ! recettes ‘pompées’, la plupart sans autorisation des auteurs, sur un nombre  indéterminé de sites et de blogs.

Un nombre important d’auteurs de blog se sont réunis pour essayer d’interdire les agissements, à leurs yeux, illicites des responsables de ce site.

Aucune initiative à l’amiable afin de d’interdire la publication de recettes entières et leurs images n’ayant aboutie, il ne reste plus qu’à porter plainte en justice pour faire interdire ce genre d’agissements par ce site en particulier et surtout à décourager de futures initiatives semblables à l’avenir.

 

 

Tarte fine à la rhubarbe

Tarte fine à la rhubarbe

N’étant pas trop fan de desserts,  je n’ai portant pas pu résister à l’achat de belles tiges bien rouges de rhubarbe primeurs. Voici donc une tarte fine à la rhubarbe.

Tarte fine à la rhubarbe

Tarte fine à la rhubarbe
Tarte fine à la rhubarbe

Ingrédients: 1/2 kg de rhubarbe, 100 g de sucre.

Pour la pâte: 180 g de farine, 90 g de beurre, 5 cuillers à potage d’eau glacée, une pincée de sel

Tamisez la farine et le sel.

Coupez le beurre froid en petits dés et mélangez le rapidement, du bout des doigts, avec la farine jusqu’à obtenir une masse grumeleuse.

Ajoutez l’eau glacée et pétrissez rapidement la pâte en boule.

Emballez la boule de pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer 1/2 heure au réfrigérateur.

Etalez finement la pâte puis déposez la dans un moule à tarte de 20 cm, beurré et fariné.

Faites préchauffer votre four à 180°

Lavez les tiges de rhubarbe, coupez les en tronçons de 2 cm, et disposez les sur votre fond de tarte. Saupoudrez généreusement la rhubarbe de sucre et enfournez la tarte pendant 10 minutes.

Retournez délicatement les morceaux de rhubarbe, saupoudrez à nouveau de sucre et remettez la tarte au four pendant 10 minutes supplémentaires.

Bon appétit!

Encore quelque chose qui n’à rien à voir avec la tarte.

Depuis quelques temps, une polémique fait rage sur les réseaux sociaux au sujet de la pasta carbonara.

Tout le monde étant naturellement libre de cuisiner ce qu’il lui plait et comme il lui plait, mais, de grâce, n’appelez pas vos mixtures à la crème, oignons et lardons une carbonara. Cette recette ne mérite pas d’être maltraitée de cette manière.

Aujourd’hui, quelqu’un à même osé publier une recette de ‘One Pot Pasta’ à la carbonara en faisant bouillir des lardons, de l’oeuf et du fromage dans de l’eau pendant 15 minutes.

Voici donc, pour la énième fois, le liens vers Mangiare Ridere, un article amusant et bien écrit à ce sujet, et un lien vers un billet précédent sur ce blog concernant les ingrédients et la recette de ce plat de pasta carbonara.

Mousse au chocolat, gelée de framboises

Mousse au chocolat, gelée de framboises

Je ne suis pas un grand fervent de desserts, ni de fêtes artificielles et commerciales à la St.-Valentin, mais comme j’ai en stock une photo de mousse au chocolat à la gelée de framboises, faites il y déjà quelques temps, je vous en propose quand même la recette.

Mousse au chocolat, gelée de framboises

Ingrédients: 200 g de chocolat amer, 5 jaunes d’oeufs + 6 blancs, 1 tasse à expresso de café bien fort,une bonne pincée de piment d’Espelette en poudre.

Pour la gelée de framboises:

250 g de framboises (hors saison utilisez des framboises surgelées), 50 g de sucre fin, le jus d’un demi-citron.

Mousse au chocolat, gelée de framboises
Mousse au chocolat, gelée de framboises

Faites fondre le chocolat au bain-marie avec le café.

Mélangez,hors du feu, le chocolat fondu et un par un avec les jaunes d’oeufs et le piment d’Espelette.

Battez les blancs d’oeufs en neige ferme en rajoutant une pincée de sel.

Mélangez d’abord un tiers des blancs d’oeufs avec le chocolat, puis rajoutez délicatement les blancs d’oeufs restants.

Versez la mousse au chocolat dans un moule ou dans des ramequins individuels. faites prendre la mousse au réfrigérateur pendant quelques.heures.

Faites cuire les framboises pendant 5 minutes,avec le sucre et le jus de citron. Passez la purée de framboises au chinois fin, afin d’en éliminer les pépins. Laissez refroidir la gelée de framboises, puis versez la sur la mousse au chocolat. Mettez la mousse au chocolat au réfrigérateur pour une heure supplémentaire pour faire prendre la gelée de framboises.

Servez la mousse au chocolat avec des framboises ou de fraises fraiches.

Bon appétit!

Tarte aux pommes et myrtilles

Tarte aux pommes et myrtilles

Il y a quelques jours, je vous ai proposé un petit livret de 5 recettes d’hiver à télécharger.

Cela m’avais semblé être une bonne idée. Mais voilà,près d’une semaine plus tard je dois me rendre à l’évidence.

Cela n’a interessé personne : aucun, (0),  téléchargement. Je laisse le lien sur ce blog, c’est gratuit et j’espère pas trop moche.

Voici  une des recettes du livret pour une tarte moelleuse aux pommes et aux myrtilles. Utilisez des myrtilles congelées qui sont bien meilleures que ces grosses baies bleues que l’on nous vends toute l’année sous ce nom, mais qui à part l’aspect ne ressemblent en rien au petits et délicieux fruits des bois

Tarte aux pommes et myrtilles

Ingrédients pour la pâte: 180 g de farine, 90 g de beurre froid, 1 oeuf, une pincée de sel Ingrédients pour la garniture: 3 pommes, 25 g de beurre, 50 g de sucre, 150 g de myrtilles, 2 oeufs, 1 dl de crème liquide, 100 g de sucre, 75 g de poudre d’amandes.

Battez rapidement l’oeuf entier, ajoutez le au mélange beurre-farine et pétrissez rapidement la pâte en forme de boule.

Emballez la pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer 1/2 heure au réfrigérateur.

Pelez les pommes, coupez les en 8. Faites cuire les morceaux de pomme à feu vif dans du beurre, rajoutez du sucre et faites les caraméliser, puis refroidir.

Beurrez et enfarinez un forme à tarte.

Étalez la pâte au rouleau et déposez la dans la forme.

Faites cuire le fond de tarte ‘à blanc’ pendant 15 minutes dans un four préchauffé à 180°, enlevez le ‘blanc’ et continuez la cuisson pendant 5 minutes supplémentaires.

Partagez les morceaux de pommes et les myrtilles sur le fond de tarte.

Battez les oeufs, la crème liquide et la poudre d’amandes en crème.

Versez ce mélange sur les fruits, puis faites cuire la tarte pendant 40 minutes dans un four préchauffé à 200

Gelée de coings

Gelée de coings

Sur la liste de mes activités de ce dimanche il y avait, entre autres, la confection de gelée de coings.

Le résultat en vaut la peine, le jus de coings, cuit avec du sucre, c’est transformé en  une belle gelée aux couleurs de soleil d’automne. La recette  en est simple : la seule (petite) difficulté est celle de découvrir le moment de la cuisson optimale de cette gelée. Si vous possédez un thermomètre électronique , ce petit gadget qui s’utilise surtout pour contrôler la cuisson des viandes rouges, c’est  simple:

Plongez la sonde du thermomètre dans votre gelée en ébullition, qui sera parfaitement cuite à la température de 103° à 105° C, suivant la consistance désirée. Attention quand même, la température de votre gelée de coings montera rapidement à 100°. Chaque degré supplémentaire prendra plus de temps à être atteinte. Soyez patient, votre thermomètre n’est pas cassé!

Et comme je n’ai pas pu résister à l’ouverture d’un pot de cette gelée de coings, en voici le résultat.

Gelée de coings

Ingrédients: 2 kg de coings, 2 kg de sucre, un jus de citron.

Lavez les coings et coupez les en morceaux plus au moins égaux.

Matte les morceaux de coings dans une casserole et couvrez les d’eau froide.

Portez le tout à ébullition et faites cuire les coings pendant une petite demi-heure. Les coings sont à point quand ils sont devenus tendres.

Arrêtez la cuisson, laissez reposez les fruits dans leur jus pendant 1 à 2 heures, puis passez le jus au chinois et gardez le au frais jusqu’au lendemain.

Pesez le jus de coings, j’en avais 1,8 litre, rajoutez le même poids en sucre et le jus de citron aux jus de coings et portez le tout à ébullition.

Écumez régulièrement votre gelée, et une fois la consistance souhaitée atteinte, il ne vous reste plus qu’a partager la gelée de coings dans des pots à confiture bien propres et ébouillantés. Fermez les pots de gelée hermétiquement et conservez  les au frais jusqu’à leur consommation.

Je vous ai donné la recette de base pour cette gelée de coings, c’est celle que je préfère, mais rien ne vous empêche de la parfumer à votre convenance: rajoutez de la badiane, des clous de girofles ou de la cannelle, c’est vous qui décidez.

Et si quelqu’un se le demande, c’est du yaourt grec qui accompagne la gelée de coings sur la photo!

Bon appétit!

 

 

 

 

Tarte aux myrtilles

Tarte aux myrtilles

Aujourd’hui, j’ai passé ma journée, enfin quelques heures du moins, à refaire des réserves pour le congélateur:

  • une vingtaine de portions de ragù bolognese
  • huit portions de joues de boeuf à la moutarde et au vin blanc
  • Quatre litres de bouillon de poule, pour enrichir nos potages des semaines à venir, la viande servira aux repas du chien, bien que, pour moi, sur un sandwich avec de la moutarde ou des pickles…
  • 8 pots de gelée de coings, aux parfums irrésistibles
  • et pour finir une tarte aux myrtilles, à manger ce soir au coin du feu, si’l en reste…

Et il nous est encore resté assez de temps pour faire une longue promenade au soleil, avec le chien évidemment!

Et celui d’écrire ce billet.

Et en plus la vaisselle est faite! Mais pas par moi, je l’avoue.

Voici la recette de la tarte:

Tarte aux myrtilles

Les grosses baies bleues d’origine américaines que l’on trouve sur nos marchés, font partie de la familles des myrtilles, tout comme les airelles d’ailleurs, mais n’ont pas le goût, ni le parfum de nos petites myrtilles européennes à la trop courte saison.

Heureusement ces petites myrtilles, à la chair bleue se laissent bien congeler et on en trouve assez facilement dans nos supermarchés.

Ingrédients:

D’abord la pâte:

180 g de farine, 90 g de beurre, 5 cuillers à potage d’eau glacée, une pincée de sel

Puis 400 g de myrtilles, 60 g de sucre

Tamisez la farine et le sel.

Coupez le beurre froid en petits dés et mélangez le rapidement, du bout des doigts, avec la farine jusqu’à obtenir une masse grumeleuse.

Ajoutez l’eau glacée et pétrissez rapidement la pâte en boule.

Emballez la boule de pâte dans du film alimentaire et laissez la reposer 1/2 heure au réfrigérateur.

Etalez finement la pâte puis déposez la dans un moule à tarte de 20 cm beurré et fariné.

Faites cuire le fond de tarte ‘ à blanc’, c’est à dire avec un remplissage de boules d’argile, ou de haricots, pendant un quart d’heure à 180°, puis 5 minutes  supplémentaires sans le ballast.

Versez les myrtilles sur le fond de tarte précuit, saupoudrez les myrtilles avec le sucre et continuez la cuisson pendant 10 minutes supplémentaires à 200°

Au cas ou vous utilisez des myrtilles congelées, heureusement la plupart du temps, la solution pour éviter un trop plein de jus est simple.: Faites un mélange de farine, de sucre et de poudre d’amandes à parts égales, saupoudrez en le fonde tarte précuit, avant d’y mettre les myrtilles.

 

Bon appétit!

Page 1 sur 5
1 2 3 5