Pris par l'enthousiasme à présenter mon nouveau dada, la cuisson du pain maison au levain, j'ai oublié d'expliquer l'une des raisons qui m'ont amener à faire cette expérience. En faisant une recherche des techniques et recettes pour arriver a cuire un pain mangeable, je me suis inévitablement retrouvé sur des sites qui expliquent la (non)qualité des farines présentes sur le marché et qui en en plus listent le nombre d'additifs aberrants admis par la législation et utilisés par la plupart des boulangeries industrielles et souvent aussi par les boulangers artisanaux. Je ne suis pas particulièrement fanatique de produits bio, mais quand on voit la liste des additifs autorisés, et ceux qu'on retrouve dans pratiquement tout les aliments tels que les plats préparés, la charcuterie ou la pâtisserie, on fini quand même à se poser des questions. 

Je n'achète plus jamais de bouillons en tablettes depuis que j'en ai lu la liste des ingrédients, et maintenant je commence à croire que je passerai devant la plupart des boulangeries sans y entrer!